Récemment titulaire d’un Diplôme Universitaire d’hypnose clinique (Faculté d’odontologie de Montpellier) nous mettons en œuvre cette technique lorsque les patients sont phobiques des soins dentaires

Les liens entre hypnose et douleur sont bien connus et datent du milieu du XIXe siècle, l’arrivée de l’anesthésie chimique a mis l’hypnose entre parenthèse jusqu’au milieu des années 50.

Milton Erikson est le père de l’hypnose moderne, il l’a remise au gout et à la réalité scientifique du jour !

De quoi s’agit-il ? contrairement à l’image véhiculée par l’hypnose dite de « spectacle », l’hypnose ici est un état de conscience légèrement modifiée, on garde donc le contrôle de ce qui se passe !

C’est un peu comme lorsque on est au volant de sa voiture dans un embouteillage on pense à ce que l’on va faire pour ses vacances !

On porte notre attention sur autre chose que le soin dentaire,

Sans le savoir nous pratiquons cette technique lorsque occupé à autre chose notre pensée vagabonde en repensant par exemple à un souvenir agréable !

L’hypnose médicale n’est pas « magique », le thérapeute vous permet, en développant vos ressources intérieures d’accéder à une sérénité qui est en nous !

L’aspect bénéfique est que le soin est vécu comme quelque chose d’annexe, de lointain,

De plus, on pourra présenter de meilleurs effets post –opératoire, en effet notre corps n’aura pas été stressé par le soin dentaire, souvent on observe une meilleure cicatrisation, et une sensation de bienêtre agréable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name *