La conception du soin dentaire a complètement changé dans les 10 dernières années, la dentisterie classique était –pour simplifier- soustractive : on enlève ce qui est infecté et on enlève encore plus de tissu –sain- pour faire tenir –soit un plombage –soit une couronne (si la dent est trop délabrée).

Une couronne justement, pour la réaliser, on enlève tout l’émail de la dent, et, ironie des choses c’est justement l’émail qui est le squelette, la partie la plus forte et résistante de celle –ci, maintenant on réserve la couronne à des stades ou une dent est excessivement délabrée !

En   médecine dentaire minimale invasive, on enlève que ce qui est infecté et C’EST TOUT !

La taille des fraises a été grandement divisée et le maitre mot devient « PRÉSERVATION TISSULAIRE »

Cependant, ne croyons pas au miracle, car, tout acte médical a une durée de vie limitée, néanmoins en médecine dentaire minimale invasive on pourra refaire plusieurs fois le soin (ré-émaillage d’une dent) avant de risquer de dévitaliser celle-ci !

C’est ce que l’on appelle le passage d’une dentisterie soustractive à une médecine dentaire additive !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name *